Le Féminin Sacré

 

Avec Sophie Béraudy, thérapeute, pour l'association Améveille


LE FÉMININ SACRÉ : vivre sa féminité et se reconnecter à sa puissance divine

 

Le pouvoir du féminin a toujours été présent dans toutes les civilisations, mais nous n’avons pas toujours eu le droit de le vivre pleinement ou de se l’approprier en totalité. 

Il est donc nécessaire maintenant, et en particulier depuis le début du 21éme siècle, de prendre pleinement conscience de notre pouvoir, de nous respecter en se le réappropriant de façon saine et en conscience.

En effet, en numérologie le chiffre 2 (les années 2000) représente les principes féminins : douceur, compassion, empathie, créativité, émotion, sensibilité, intuition. 

Ces principes féminins ne signifiants pas que nous devons tout accepter avec docilité mais plutôt accueillir ce que nous sommes avec assurance et conscience.

Cela passe donc par la reconnexion à nous-même en tant que femme, à notre nature profonde, en nous reliant en conscience aux différentes phases de nos rythmes intérieurs ; ces cycles qui régissent notre vie de femme en lien avec les cycles de la lune, les saisons….

En nous réappropriant notre nature féminine à travers un alignement avec notre être profond, notre Anima, nous pourrons à nouveau rayonner et trouver notre place et surtout notre pouvoir du féminin sacré.

 

Mais qu’est-ce que « le féminin sacré » ?

 

C’est d’abord et avant tout cette reconnexion profonde aux principes féminins ; le simple fait de se reconnecter pleinement à notre corps de femme, à ses rythmes, nos intuitions, notre sensibilité…

 

Les archétypes du féminin sacré telles que Isis, Marie madeleine, Hathor, La Vierge Marie… vont nous aider, grâce à leurs vibrations et les rituels proposés, à nous reconnecter à notre puissance créatrice.

 

Se retrouver entre femmes, autour de cérémonies, de rituels, n’est pas nouveau ; de nombreuses tribus se retrouvent pendant certaines périodes, en particulier les menstruations, afin de célébrer ensemble ces passages.

 

Retrouver notre potentiel féminin c’est d’abord honorer la femme en soi, en respectant et en écoutant nos cycles, ces changements qui nous permettent d’être profondément en lien avec la Terre-Mère, Gaïa, qui nous porte, nous protège, nous nourrit. 

 

Nous suivons les saisons en synchronie avec nos cycles intérieurs et la nature, nous sommes également en lien avec les cycles lunaire qui évoluent au rythme d’un cycle de 28 jours.

Vivre en harmonie avec ses cycles permet d’être plus en accord avec soi-même tout en raisonnant avec quelque chose de plus profond, de plus universel.

 

La symbolique du chiffre 4 et le féminin sacré

 

Le chiffre 4 en numérologie symbolise la sécurité, l’ancrage dans la matière, la construction. De polarité yin, il représente la terre , la famille…

 

C’est également le plus sacré des chiffres dans la culture Lakota (Tribus Sioux) car il représente les 4 quartiers de la Terre : lors de la création du monde Wakan Tanka (Le Grand esprit) crée 4 dieux (la roche, la terre, le ciel, le soleil) qui produisent 4 compagnons (la lune, le vent, l’étoile filante, l’oiseau tonnerre) pour aider au processus de création. A leur tour ces 4 compagnons créent divers dieux.

 

Le chiffre 4 correspond également aux 4 cycles lunaires : premier quartier, pleine lune, deuxième quartier et nouvelle lune.

Ceux-ci correspondent aux cycles du vivant : naissance, croissance, décroissance et mort.

Les énergies de la lune nous impactent chaque mois car nos cycles menstruels correspondent également à ces 4 phases : règles, pré-ovulation, ovulation et phase prémenstruelle. 

Chacune de ces phases constituant une vague énergétique différente comme les 4 saisons, dont les équinoxes et les solstices sont des portails, nous donnant l’occasion de célébrer ce lien unique à la Terre, à la Lune, à l’essence même de la Vie.

 

Nous retrouvons ce chiffre dans les 4 directions, les 4 âges de la vie, les 4 éléments… ; c’est l’intelligence de la nature qui reproduit à l’échelle du macrocosmes les lois de la création du microcosme.

 

Nous comprendrons alors que le pouvoir du féminin sacré, c’est la conscience de ce rythme primordial qui préside toute vie. Le rôle de la femme est d’harmoniser la communauté, sa famille, rythmant les cycles de fertilité de la nature.

 

 

Guérir le féminin blessé

 

Nous portons toutes en nous des mémoires collectives et trans-générationnel de femmes maltraitées.

Des parties blessées en nous se sont également constituées dès la conception, avant même notre naissance.

Ces parts d’ombre se mettent en place dans la petite enfance dans nos relations à nous même, à notre famille et au collectif.

Ces conditionnements s’installent progressivement et nous nous identifions à eux, rendant difficile la reconnaissance de ces parts d’ombre à guérir; à mettre en lumière pour les transformer.

 

Quelques pistes de guérison :

 

·      Guérir la petite fille intérieure en se reconnectant à elle, pour écouter ses besoins, ses souffrances et devenir une bonne mère pour soi.

·      Guérir sa lignée, comprendre son héritage familial pour dépasser les blessures héritées

·      Guérir la blessure maternelle : comprendre les comportements de dépendance (addictions/ co-dépendance)

·      Guérir nos croyances sur l’amour à travers nos relations amoureuses, apprendre à s’aimer pour mieux s’écouter, se respecter.

 

 

 

Guérir le féminin sacré avec Isis : Déesse de la Guérison

 

Isis est une expression totalement intemporelle du Divin Féminin ; elle est aussi pertinente aujourd'hui qu'elle l'était dans les temps anciens.

 Isis soutient l'éveil de l'humanité alors que nous nous dirigeons vers une nouvelle ère mondiale, le nouvel âge d’or.

 Elle apporte valeur et respect aux rôles d'épouse et de mère, elle est l’incarnation de la magie, de la nature et de la guérison, Isis est considérée comme la protectrice des morts. 

 

Lorsque le sang coule tous les mois, il est là pour nous rappeler que l’expérience d’être une femme et de porter la vie contient en germe la mort, la perte et la destruction. C’est symboliquement cela que la Déesse Isis représente ; tout s’ordonne autour de ces deux forces de vie qui amènent à créer, croitre puis déconstruire, anéantir et libérer pour mieux renaitre.

 

Sa compassion, son amour et sa tendresse l'ont rendue particulièrement chère aux femmes à travers le temps, en tant que représentation des valeurs féminines.

 En tant que protectrice des femmes, Isis aide et accompagne les femmes lors de l’accouchement. Elle nous montre ainsi la grande force des femmes, leur pouvoir de création lié aux grands cycles de la vie (dont la mort fait partie).

 

Isis nous reconnecte avec notre pouvoir de guérison inné, d’ailleurs elle guide et protège les guérisseurs. Elle soutient la quête de chacun pour nous aider à récupérer notre pouvoir personnel et assumer la responsabilité de notre parcours de guérison. Elle nous montre notre capacité à nous guérir et à guérir les autres.

Isis peut nous aider à éveiller nos capacités de guérison, notre intuition, notre capacité à communiquer avec le corps physique et à deviner tous ce dont nous avons besoin pour guérir. Isis nous permet d'utiliser le pouvoir de guérison de l'amour et de la gratitude et d'élever le niveau d'énergie du corps physique en nous connectant à la Source.

 

Dans les mythes de l'Égypte ancienne, Isis et son frère/mari Osiris étaient les souverains divins des dieux. Vaincu par l'envie et cherchant à gagner plus de pouvoir et de contrôle, son frère Set a tué Osiris.

Tout ce que fait Isis est fait avec beaucoup de puissance et d'intention. Son chagrin à la suite de la mort de son mari était si grand qu'on a dit que ses larmes de chagrin ont provoqué l'inondation du Nil.

Isis est en fait l'une des rares divinités à avoir des ailes dans la mythologie égyptienne, ce qui dans son cas peut représenter le vent. Dans la légende d'Osiris, il est dit qu'Isis gémissait et gémissait comme le vent. Nous dissimulons souvent notre chagrin en continuant notre vie comme si de rien n’était. 

 Nous avons oublié comment pleurer, comment honorer le processus de deuil. Isis nous rappelle que le chagrin fait partie intégrante de notre expérience de la vie et ne doit pas être réprimé. Un chagrin qui n'est pas exprimé peut éventuellement devenir une maladie physique.

 

La base du mythe d'Isis-Osiris est représenté par la roue de la vie, de la mort et de la renaissance, Isis étant la donneuse de vie ainsi que la reine des enfers et la guide des morts, représentant les mystères profonds de la capacité féminine à créer et faire naître la vie, même de la mort.

Isis n'a pas pu accepter la mort d'Osiris et a utilisé ses capacités pour le ressusciter, au moins assez longtemps pour concevoir leur enfant Horus, qui est devenu le dieu du soleil car Isis était la déesse de la lune.

Lorsque Set "tua" Osiris une deuxième fois, Isis ramassa les restes et procéda au tout premier embaumement.

 

 

Isis avait un rôle central dans les sorts et rituels magiques égyptiens, en particulier ceux de protection et de guérison. Avec le dieu Thoth, elle a enseigné à l'humanité les secrets de la médecine.

 

L'ancienne déesse égyptienne Isis a de nombreux dons à partager avec les hommes et les femmes modernes, elle est un des symboles du retour du Divin Féminin.

Isis incarne les forces du féminin, la capacité de ressentir profondément les relations et la source de subsistance et de protection. 

 

 

Se reconnecter et guérir son féminin sacré grâce aux pouvoirs d’Isis et de la lune

 

Je vous propose de vous accompagner sur votre chemin de guérison en vous aidant à vous reconnecter à votre féminin sacré lors de cérémonies autour des vibrations de la pleine lune ou nouvelle lune

Grâce à la vibration de la Déesse Isis à laquelle je me connecte lors de cérémonies, et en nous reliant aux énergies de la lune, je vous guide dans un voyage à l’intérieur de vous-même afin que vous puissiez venir éclairer les parties blessées de votre féminin sacré pour retrouver tout votre pouvoir de femme. 

Au fur et à mesure, vous pourrez ainsi vous reconnecter plus facilement aux principes féminins tels que la douceur, la réceptivité en cultivant votre intuition et votre sensibilité.

Les méditations guidées que je vous propose lors de ces ateliers vous permettront d’élever votre taux vibratoire afin d’être dans une plus grande réceptivité des énergies féminines., en se reliant à la Déesse Isis et à l'énergie de la lune.

C’est également un moment de partage privilégié pour mieux (se) comprendre, se sentir soutenues et avancer ensemble.

 

Les ateliers proposés:

  • Cérémonie de pleine lune autour du féminin sacré:

 -Vendredi 18 mars: 19h30/ 20H30

 -Lundi 16 mai:19h30/ 20H30

-Dimanche 22 mai (cérémonie d’initiation au Triangle d’or d’isis): 10h / 16H

 -Mardi 14 juin: 19h30/ 20H30 

  • Cérémonie de nouvelle lune autour du féminin sacré:

-Vendredi 1er avril: 19h30/ 20H30

-Samedi 30 avril ( cérémonie d’initiation au triangle d’or d’ISIS): 10h /16h

-Lundi 30 mai: 19h30/ 20H30

 

Tarif adhérent à l'association Améveille:

Tarif non-adhérent à l'association Améveille:

 

Pour tous renseignements ou inscription, veuillez remplir le formulaire:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.